Une ville qui ose une démocratie vivante, une ville du pouvoir d’agir

Notre priorité, la participation des habitants !
Nous revitaliserons la démocratie locale à tous les échelons territoriaux : la participation des habitants sera un objectif prioritaire tout au long du mandat en inventant des formes nouvelles de participation impliquant tous les habitants, même les plus éloignés des circuits habituels des prises de décision.
Nous considérons avec vous que la démocratie locale est un pilier fondamental. Nos élus sont responsables et doivent rendre compte de leurs actions.
Nous créerons une plate-forme numérique collaborative permettant d’interpeller les élus et de proposer des projets.
Chaque Conseil municipal débutera par le premier point proposé par la plateforme et les budgets participatifs seront construits pour être mieux reportés dans la ville.
Autrefois les édiles de la République de Mulhouse devaient renouveler leur engagement annuellement place de la Réunion (Schwörtag). Selon le même esprit nous rendrons compte annuellement de notre action et les élus renouvelleront leur engagement.
Nous instaurerons à Mulhouse une gouvernance moderne combinant l’expérience et l’expertise.
L’expérience, c’est celle des habitants, ils connaissent leur quartier et ses besoins, ils vivent sa réalité au quotidien. Nous nous appuierons sur leur expérience !
Le Pouvoir d’agir des habitants sera le coeur de cette nouvelle gouvernance à Mulhouse.
L’expertise, c’est celle de la compétence technique des professionnels de l’aménagement urbain. Nous nous appuierons aussi sur ces compétences en appui aux projets de vie des habitants !
Les élus, quant à eux, seront des facilitateurs du Pouvoir d’agir des habitants et leur engagement sera toujours de réaliser les projets avec une vraie ambition pour leur ville. Plus haut ! Plus vite ! Plus fort ! C’est la devise olympique, la devise des sportifs. C’est aussi la nôtre, mais nous, c’est la ville que nous voulons faire gagner.
Nous sommes déterminés :
- à associer à la vie de la Ville l’expérience et le pouvoir d’agir de tous les citoyens ;
- à rendre compte de l’action des élus en rapport avec leurs engagements ;
- à garantir aux Mulhousiens des pratiques saines et transparentes dans la gestion de leur ville (charte Anticor) ;
- à constituer 16 conseils de quartier et désigner des élus référents de quartier, qui représenteront la Mairie lors des conseils de quartier.

 

 

Il est vital pour Mulhouse autant que pour l’Agglomération m2A de sortir de la situation dégradée de leurs relations. C’est loin d’être un problème mineur ou secondaire. L’équipe sortante à la tête de la municipalité de Mulhouse est disqualifiée pour rétablir le climat de confiance avec les autres communes et pour jouer le rôle moteur qu’elle n’aurait pas dû perdre au sein de l’agglomération.
Les élus mulhousiens travailleront en équipe avec les autres élus de l’agglomération tout en faisant respecter le statut de la ville centre.